Charleroi: Quel “vivre-ensemble” avec les musulmans?

Les Musulmans sont nombreux dans la région de Charleroi, et la question du ‘vivre ensemble’ s’y pose clairement.  Quel regard avoir à ce propos, au-delà des idées toutes faites ?  Le Conseil Local Pastoral de la Chapelle du Sacré-Cœur  entreprend de travailler cette question délicate,  en vue d’un meilleur dialogue.

Après deux soirées (février 2017) où ont été présentés l’Irak actuel, avec sa population meurtrie,  puis une réflexion sur « Islam et démocratie »,  deux nouvelles soirées vous sont présentées, début 2018. Faut-il soutenir que les religions sont facteurs de division ?  Ou s’agit-il de nous demander quel peut être l’apport des religions à notre société ?  Et comment mieux cheminer ensemble, demain ?

Deux mercredis soirs,  le 31 janvier & le 21 février  2018  (de 19 h ½   à 21 h ½ ).

À la chapelle du Sacré-Cœur (Jésuites),  rue de Montigny 50,  6000 - Charleroi.

                                                                                  P.A.F. cinq euros  par soirée.

Inscription: Michel Meessen: m_meessen@voo.be

**  La première est un témoignage de Monseigneur Guy HARPIGNY, évêque de référence pour le dialogue islamo-chrétien ; il vient à Charleroi traiter du sujet : « Une relation manquée entre les musulmans et la Belgique ? » (avec un point d’interrogation).  Après son exposé, il y aura un dialogue sur ce sujet, à partir de la réflexion qu’il nous aura proposée  le 31/1.

**  La seconde est une table ronde consacrée au « vivre ensemble » entre Chrétiens et Musulmans ; elle réunit à la même table, du côté musulman Mr Mohamed Rharib (membre de l’Exécutif des Musulmans de Belgique) et du côté chrétien le Père Emilio PLATTI (o.p. professeur émérite UCL et au Caire) – sous la conduite d’un modérateur, Mr Régis CLOSE, coordinateur du Centre « El Kalima » (Bruxelles).  La table ronde est pour le 21/2.

Heureux de vous faire connaître ces deux soirées, nous y invitons cordialement toutes les personnes intéressées et prêtes à un dialogue sur ce thème important.

Pas de commentaires.

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire